1959

1959

lundi 19 décembre 2016

Voyage 2016 : Vers les Pyrénées (Quinzième étape)

Dimanche 14 août 2016
J'ai passé une nuit... musicale à Mauroux. En effet, réveillé vers deux heures du matin par une "musique" entêtante, je n'ai retrouvé le sommeil que vers quatre heures : est-ce une rave sauvage ? un bal populaire qui joue les prolongations ? 

Sardou justement ! Vers quatre heures du matin, je reconnais les Lacs du Connemarra.

Dormir au coeur du Gers pour entendre, au milieu de la nuit une chanson de Michel Sardou : alors j'ai maudit Michel Sardou, la musique s'est arrêtée et... je me suis rendormi. 
Et pendant ce temps-là, Laurence dormait comme une bienheureuse.
Au matin, Laurence s'est chargée de ranger notre matériel de camping.
Elle est devenue une vraie pro à ce jeu. 
Les propriétaires du camping nous ont appris que la musique devait venir d'une fête dans un village voisin.
Ayant changé notre itinéraire par rapport à l'aller, nous passons dans le fameux village du bal populaire : Gaudonville. Joli village, bien calme  par cette paisible matinée.
J'ai presqu'envie de chanter "Meunier tu dors..."

Il est vraiment charmant ce petit village. Allez, j'oublie ma rancune nocturne.
En plus nous trouvons une route moins pentue qu'à l'aller et nous roulons tranquillement vers Lavit, puis vers Castelsarrazin, la vallée de la Garonne puis celles du Tarn et de l'Aveyron.
Nous voici revenus dans un plat pays, cela fait un peu drôle après tant de montagnes franchies mais ce n'est pas désagréable.
Et toujours ce soleil qui nous chauffe et nous donne soif.
Comme c'est dimanche, nous ne loupons pas la première boulangerie qui se présente à nous. le pique-nique du midi est dans la sacoche.
Pique-nique que nous prenons, comme à l'aller, à Castelsarrazin...
... après avoir franchi la Garonne.
A Castelsarrazin, nous choisissons de suivre pendant quelques kilomètres le canal latéral à la Garonne.
Durant ce voyage, nous n'avions pas encore pu apprécié ce type de paysage. C'est chose faite !
 Nous roulons ainsi tranquillement quasiment jusqu'à Moissac.
 Mais, juste avant ce pont canal qui franchi le Tarn, nous quittons le chemin de halage pour suivre la vallée du Tarn.
 Rivière que nous "enjambons" à proximité de Lafrançaise avant de suivre la vallée de l'Aveyron.
Avec cette chaleur, nous prenons le temps de bien nous hydrater et cette étape se passe formidablement bien.

Nous arrivons à Caussade pour y passer une nouvelle nuit au camping. Hélas, nous ne pourrons pas visiter le musée du chapeau qui est fermé aujourd'hui.
Alors, nous allons faire un peu de farniente au camping municipal.
Cela nous porte un peu peine de devoir repartir en ville pour le repas du soir car notre garde-manger est vide !
Heureusement, des campeurs proposent des plats cuisinés dans ce camping.
  Ce soir, nous dégustons donc un délicieux tajine...

 ... et de bonnes pâtisseries marocaines. Nous allons dormir repus !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire