1959

1959

samedi 24 juillet 2010

Quatre-vingt-troisième sortie

Encore une petite sortie avec Lolo ce vendredi après-midi, un peu de pluie et deux ânes...

jeudi 22 juillet 2010

Quatre-vingt-deuxième sortie

Petite sortie du matin. Et oui, cet après-midi, je regarde le Tour de France à la TV. cela faisait bien longtemps que je n'avais pas été autant intéressé par un Tour (hormis celui de 1959...). Presque passionnant cette année, il manque juste un petit peu de bagarre dans les cols...
ce matin , j'ai donc parcouru 55 km autour de la vallée du Petit Morin.
Quelques petites bosses mais elle n'était pas.. "Redoutable" cette sortie !
La Brie-est est aussi un pays de pommes et fut, je crois un pays de cidre.
Par contre ça, je ne sais pas ce que c'est (des nèfles ?)
Et toujours la moisson...

mercredi 21 juillet 2010

Quatre-vingt-unième sortie

Petite sortie en soirée avec pique-nique...
Encore des fleurs...
...La moisson...
...et le petit noyer de Montceaux.

lundi 19 juillet 2010

Quatre-vingtième sortie

Une sortie avec Patrick et Lolo vers l'Aisne et quelques panneaux routiers...
Il n'en reste plus beaucoup des comme celui-là qui est toulours en place à Montreuil aux Lions... D'ailleurs, il ne reste plus de Nationales !
Mais, au milieu de nulle part, que fait-il, l'ami Patrick ?
Heureusement, il fait un temps magnifique aujourd'hui !

Et deux vieux panneaux de plus dans ma collec'. Au centre de Charly sur Marne, cette fois. Et ils sont en bon état ceux-là... Il faut noter qu'on ne dit plus Villiers sur Marne mais Villiers Saint Denis.

dimanche 18 juillet 2010

Soixante-dix-neuvième sortie

Sous le grand...
...soleil de la Brie...
...c'est la...
MOISSON !

samedi 17 juillet 2010

Soixante-dix-huitième sortie


Depuis le début de cette année, nous n'avions pas roulé en (ou bien à ?) tandem. Alors aujourd'hui, il a repris la route pour une sortie de plus de 90 bornes sur les routes de la Brie !
Une belle promenade qui nous a menés vers le moulin de Gastins avant de prendre la route de Rozay en Brie par le charmant petit village de la Chapelle Iger.
Sa halle fleurie...
...son lavoir public...
...son église sans clocher, mais avec une cloche !...
...et ses jolies maisons !
J'ai aussi photographié : un vieux panneau (y'avait longtemps !)
Une statue (de la Liberté ?) à Rozay où nous fîmes une petite pause goûter.

Et bien sûr la nature briarde en été !
Les marrons de la Brie.
Blé de Brie : combien de quintaux à l'hectare ?
Et l'arbre (Y'avait longtemps aussi...) à la sortie de La Chapelle Iger qui avait déjà figuré sur mon blog l'an passé.

vendredi 16 juillet 2010

jeudi 15 juillet 2010

Soixante-seizième sortie 2010

Et oui ! C'est déjà ma 76ème sortie de l'année 2010 mais si à la fin du mois de juin j'avais autant de kilomètres que l'an passé (environ 7000...), depuis le début du mois de juillet je suis en train d'accumuler des km de retard et encore et encore. Mais l'an passé à pareille date, j'étais à Hourtin, après avoir traversé l'estuaire de la Gironde en bateau. Les années se suivent... et ne se ressemblent pas !
Donc aujourd'hui, 76ème sortie de 76km vers Provins :  Vent de face à l'aller et de dos au retour, une jolie petite partie de manivelles pour rentrer et quelques photos...
Entre Voulton et Provins, sur le mur d'une ferme... Est-ce une injure ? Ou bien une profession de foi ?...
Les cerises de la Brie : le nombre de cerises restant pourrir sur les cerisiers est impressionnant cette année : Pourquoi ne pas mettre un petit écriteau pour les gens qui n'ont pas de cerisier ? 
 "Vous pouvez vous arrêter pour cueillir des cerises !"
Provins, donc...

Après Provins, j'ai roulé sur la Voie de la Liberté 1944, comme les coureurs du Tour de France il y a tout juste une semaine. Jean-Paul Olivier a déjà tout raconté à ce propos, je présume... Mais je copie Wikipédia (comme Paulo la science ?):
La voie de la Liberté est une voie commémorant la victoire des Alliés et la libération de la France, de la Belgique et du Luxembourg pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle est matérialisée par une série de bornes kilométriques le long du réseau routier entre Sainte-Mère-Église (borne 0) et Utah Beach (borne 00) en Basse-Normandie et Bastogne dans la province belge du Luxembourg, marquant l'itinéraire suivi par la 3e armée américaine commandée par le général Patton.
Provins fut libéré le 26 août 1944.
Et sur le retour de ma sortie, je suis passé à Chenoise où j'ai fait un détour pour photographier le château de cette charmante localité briarde.







Pas vraiment entretenu... dommage. mais j'ai relevé cette plaque commémorative :
Ainsi quelques jours avant la Libération de Provins, les Allemands fusillaient les résistants aux alentours. Je vais essayer de faire attention aux autres plaques du même genre dans la région (l'année dernière, je me suis beaucoup intéressé à la Grande Guerre...)
Une maison du joli village de Saint Loup de Naud.

mercredi 14 juillet 2010

Aujourd'hui, une sortie ratée, pas à cause du feu d'artifice, à cause de l'orage : retour rapide à la maison après seulement 16 km et de grosses gouttes de pluie. Hier, par contre, nous avions pu faire plus de 50 km avec Lolo.
Une sortie vers Coulommiers où nous avons pu emprunter un aménagement cycliste intéressant : un contresens pour les cyclistes et les piétons !
On notera la taille de la bordure. Cela mériterait d'être balayé de temps à autre mais à par cela, c'est parfait !
Retour par Amilis et Dagny où nous avons admiré les hortensias de la Brie : de jolis fonds d'écran !


lundi 12 juillet 2010

Début de vacances...

Très calme ce début de vacances et contrairement à ce que j'avais prévu, je ne participerai pas au Brevet de Randonneurs Mondiaux de 1000km organisé par l'ACP à partir du 13 juillet au départ de Noisiel. J'avoue que je suis un peu saturé de grandes distances.
Je roule quand même un petit peu. L'autre jour nous sommes passés dans la vallée de la Marne avec l'ami Patrick et nous nous sommes arrêtés (il faisait très soif vendredi dernier !) au café de la Vallée à Mont Saint Père qui sert chaque année de point de contrôle pour le BRM 200km de l'ACP.
Or, si je suis souvent passé dans ce village, je crois n'avoir jamais remarqué ce monument juste en face du café (sans doute l'avais-je confondu avec un monument aux morts quelconque...) érigé en l'honneur de la gloire locale, Léon LHERMITTE, le peintre qui est né à Mont Saint Père en 1844.
Le faucheur sous la statue du peintre est un des personnages du tableau "La paye des moissonneurs" que Lhermitte peignit en 1882.
Il me reste encore quelques découvertes à faire dans ma région. Je crois que je vais fureter dans les recoins durant ces vacances avant de partir pour un nouveau voyage en France avec Lolo. Je n'ai pas encore tracé l'itinéraire (Paresseux, va...).

vendredi 9 juillet 2010

Le passage du peloton à La Ferté Gaucher

Le Tour de France, c'est 2 heures d'attente au bord de la route et les coureurs sont passés en 30 secondes : la preuve ! 

Le Tour de France à La Ferté Gaucher !

Dès le petit matin, la ville était en état de siège : c'est aujourd'hui que le Tour passe ! Des kilomètres de barrières ont été installées et les personnalités cyclistes fertoises (si, si, il y en a paraît-il...) s'apprêtent à recevoir les VIP du Tour de France pour un petit arrêt et, s'il vous plaît, Bernard... une petite interview...
Mais la foule n'était pas au centre-ville... elle est peut-être arrivée après, j'ai pris cette photo un peu avant midi.
Avec Marie-Julie, nous décidons de nous poster sur la route de Provins, il y avait du monde et les associations fertoises étaient de la fête !


Il y avait aussi les majorettes , le centre aéré, le club de foot (pas de photos...)... et à la sortie de la ville :
Mais surtout, il y avait la caravane publicitaire ! Deux heures avant le passage des coureurs, c'est le grand carnaval des "petits cadeaux" ! Le seul "spectacle " gratuit qui vient chez les spectateurs et qui leur offrent des cadeaux : porte-clefs, casquettes, stylos, bonbons, biscuits, chapeaux ridicules, échantillons de lessive, bulletin d'engagement dans la Gendarmerie nationale, cartes d'adhésion à la CGT... J'en passe et des moins bons ! 80 ans que cela dure et ça marche toujours !!! Et je mets au défi quiconque se trouvant, même par hasard, sur la ROUTE DU TOUR et qui voit atterrir un petit saucisson Cochonou à ses pieds, je le mets donc au défi de ne pas le ramasser, même un musulman ! Tu redeviens un gosse quand la caravane passe !
Alors ouvrons nos yeux d'enfants (et pas nos yeux de consommateurs avertis ou de bobos écolos "halte au gaspillage et à la société de consommation" !):
C'est le nouveau nom du Crédit Lyonnais ( souvenez-vous : Tapie, Haberer, Pinault...). Il nous a coûté cher le Lyonnais : des milliards, ma brave dame... Alors, ils peuvent bien m'offrir une casquette et un sac à dos, non ?
Skoda, la marque de voitures officielles du Tour de France (si, si, ça existe...), j'ai pas réussi à me faire offrir une voiture, même pas une toute petite.Il y a quelques années, c'est eux qui offraient des chapeaux ridicules...
Lui, à part Canard WC, je ne vois pas ce qu'il fait là ?
La CGT, donc : La retraite à 35 ans pour les coureurs !
Antargaz : surtout, ne pas mettre le feu aux poudres...

Haribo : rien ! pas le moindre Dragibus, ni la plus petite fraise Tagada, ni le commencement du début d'un Chamallow ! Y'en a que pour les enfants ! Peut-être aurions-nous dû en louer un pour la journée ?
Des gâteaux d'apéritifs et des madeleines (les "madeleines officielles du Tour de France") : dans ma besace !




Du sirop Teisseire à la menthe, s'il vous plaît ! et une truc pour essuyer les lunettes...
Mais l'idée la plus originale, même si j'ai pas eu ma petite bouteille... c'est Vittel qui l'a eue cette année : la course cycliste !
Seul le manager est vrai : Vincent Barteau, maillot jaune du Tour dans les années 80 !
(Je crois même avoir couru une fois avec lui en 1980 en Normandie... mais je suis pas sûr.)
Si le cheval est faux, la jeune fille harnachée sur sa monture me fait penser à Yvette Horner qui suivit le Tour sur le toit d'une DS (entre autre) dans les années 50 et 60 !
Le lit n'est pas mal non plus mais je n'ai pas eu le bonnet de nuit orange distribué par cette chaîne d'hôtel mais qu'en aurais-je fait ? Il doit pourtant  y avoir quelqu'un qui collectionne les cadeaux les plus "KITSCH" du Tour de France et même les autres ?
La caravane est passée........ et il a fallu attendre plus d'une heure et demie. Ce qui nous a permis de monter à pied la côte de la route de Provins pour la première fois. Des motos sont passées...
 
...des voitures aussi !
 
 
 
 
 
 
 
Quand un camion s'arrêtait, les spectateurs se précipitaient : "Des cadeaux ! Des cadeaux !..." Mais non, fausse alerte ! Ici, c'est 20€ la pochette officielle du Tour. Et le Briard bat en retraite, déçu...
Enfin la course arrive !
Trois hommes en tête : un Français, un Belges et un Espagnol.
Ils ont 5 minutes d'avance sur le peloton alors il nous faut encore patienter... et puis j'ai filmé le passage du peloton (je vais essayer de mettre ça en ligne...pour l'instant, j'y arrive pas)

Et puis on est revenu à pied, comme dans la chanson !
Durant cette journée, nous avons eu le temps d'observer et d'écouter les spectateurs :
La dame qui a eu la chair de poule en regardant passer le peloton ("C'est pareil à chaque fois.")
Le riverain qui a regardé la télé et qui annonce que les coureurs ont du retard ("Ils viennent de partir d'Epernay, ils l'ont dit à la Télé !") et les coureurs arrivent 5 minutes plus tard à LFG...
Le monsieur qui a sorti le pliant, la glacière et le bob (on le verra plus tard.) : une image d'Epinal...
Et là, qui est-ce ?
Bien installé, à l'abri du soleil...
Je suis peut-être sur la photo du vieux monsieur...
Enfin, ces deux cyclos, sont-ils ici par hasard ou bien suivent-ils le Tour, je ne le saurai pas.

Le TOUR, c'est une leçon de FRANCE !!!!